Les Sciences de l’Ingénieur : une voie de réussite du lycée aux études supérieures...

Date :07/01/2020

La spécialité SI est une voie de réussite exigeante et reconnue pour devenir ingénieur (CPGE, classes préparatoires intégrées, autres parcours), architecte, diplômé d’un IUT... Elle constitue un choix pertinent dans l'optique d'une poursuite d'étude dans les filières Scientifiques du supérieur.

Elle fait partie des spécialités officiellement recommandées pour accéder aux Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE scientifiques).

Les atouts de la spécialité Sciences de l’Ingénieur en terminale

  • un programme adapté aux programmes en CPGE, en IUT, à l'université et aux grandes écoles, centré sur l'innovation;
  • une discipline en lien direct avec les métiers d’ingénieur, de technicien, d’architecte, d'enseignant-chercheur...;
  • une discipline scientifique complète et exigeante;
  • un enseignement de Sciences Physiques de 2h obligatoire (en plus des 6h de SI);
  • un mini projet cadré pour développer l'initiative et l'innovation en classe de première;
  • un projet d'innovation technologique d’un produit qui peut servir de support à l'épreuve du grand oral en classe de terminale, et de concourir aux Olympiades de Sciences de l'Ingénieur.

Une combinaison scientifique

  • riche : jusqu'à 19h d’enseignements scientifiques hebdomadaires;
  • complète : Maths, Sciences de l'Ingénieur, Physique-Chimie;
  • ouverte : permet un accès large aux études scientifiques dans l'enseignement supérieur;
  • unique: la seule qui permet de maintenir les 3 enseignements scientifiques en classe de terminale.
ENSEIGNEMENTS SCIENTIFIQUES VOLUME HORAIRE
Spécialité Sciences de l’Ingénieur
 - Sciences de l’Ingénieur: 6h
 - Sciences Physiques: 2h
8h
Spécialité scientifique
(Mathématiques, Physique-Chimie ou NSI)
6h
Option Mathématiques expertes
ou complémentaires (facultatif)
3h
Enseignements scientifiques en tronc commun 2h
TOTAL DES ENSEIGNEMENTS SCIENTIFIQUES Jusqu'à 19h

Des contenus en accord avec les métiers d’ingénieur, technicien, architecte ou enseignant-chercheur

  • la mise en oeuvre des disciplines de l’ingénieur et de l’architecte : l’ingénierie système, génie mécanique, énergétique, électrique, électronique, numérique et informatique;
  • l’exploitation exigeante des outils mathématiques (torseurs, vecteurs, équations différentielles, matrices, etc.);
  • la modélisation de phénomènes scientifiques et leurs utilisations dans les produits;
  • une initiation à l'Intelligence Artificielle;
  • la pratique régulière de l’anglais scientifique et professionnel;
  • la réalisation d’un projet d'innovation d’un produit favorisant l’autonomie, la résolution de problématiques complexes et la communication.

Un complément de 2h en Sciences Physiques obligatoire inclus

Le choix de la spécialité Sciences de l’Ingénieur en classe de terminale est complété par 2h de Sciences Physiques évalué au Baccalauréat, avec un programme spécialement conçu pour la réussite dans l’enseignement supérieur organisé en trois thèmes :

  • mouvement et interactions;
  • l’énergie : conversions et transferts;
  • ondes et signaux.

Cet enseignement obligatoire permet de traiter plus de 75% du programme de la spécialité Physique-Chimie, à l’exception de la Chimie.

Les lycéens parlent des Sciences de l'Ingénieur

Retrouvez les témoignages de lycéens recueillis lors de la finale nationale des Olympiades de Sciences de l'Ingénieur

OSI - Pourquoi avoir choisi les Sciences de l'Ingénieur

OSI - En quoi les Sciences de l'Ingénieur sont-elles utiles pour votre avenir.

OSI - Conseillez-vous les Sciences de l'Ingénieur à un élève de seconde.

L'orientation en CPGE : bien choisir ses spécialités

Le document du ministère précisant le choix des spécialités pour l'orientation en CPGE scientifique suggère les choix de spécialité suivants, pour ce qui concerne les CPGE scientifiques MPII-MPSI-PCSI-PTSI:

A qui s’adressent-elles ?
Ces quatre voies s’adressent aux bacheliers généraux très intéressés par les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques qui souhaitent intégrer une école d’ingénieurs ou une école normale supérieure.
Elles proposent toutes les quatre un enseignement approfondi en mathématiques, physique-chimie, sciences de l’ingénieur et informatique, chacune mettant l’accent plus particulièrement sur une des quatre disciplines et offrant ainsi une grande diversité d’accès aux grandes écoles scientifiques.

Quels parcours possibles au lycée ?
Ces CPGE sont ouvertes à des profils variés. Pour favoriser la réussite en CPGE MPSI, PCSI, PTSI ou MPII, il est :
- nécessaire d’avoir suivi les spécialités mathématiques et physique-chimie en première, la troisième spécialité pouvant être une spécialité scientifique ou une spécialité de lettres, langues, arts ou sciences humaines.
- nécessaire d’avoir suivi en terminale un enseignement de mathématiques, la spécialité mathématiques étant fortement conseillée;
- nécessaire, pour MPSI, PTSI et PCSI, d’avoir suivi la spécialité physique-chimie ou la spécialité sciences de l’ingénieur en terminale.

D’autres profils (maths/SVT, etc.) pourront être accueillis de manière plus exceptionnelle, pour les CPGE qui le souhaiteront, avec un dispositif d’accompagnement en début d’année.

Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle - Février 2020

Une prépa, c'est quoi exactement ?

Source: Conférence des Grandes écoles (CGE)

Vous aussi rejoignez les professeurs de Sciences de l'Ingénieur et les professeurs d'informatique de l'UPSTI pour bénéficier de notre réseau et de l'ensemble de nos ressources pédagogiques.

adhérer à l'UPSTI